Comment fixer un bardage vertical en acier ?

29/10/2019
Tous les profils de bardage SPO, en acier prélaqué, peuvent être posés à la verticale. Le choix du produit dépend de l’esthétique recherchée et des charges admissibles. Dans cet article nous nous concentrerons sur les aspects techniques de la pose.


Rappels utiles concernant la mise en place des bardages en acier prélaqué :

La peau extérieure du bâtiment, ou bardage, est fixée, au choix, sur

  • Une ossature principale charpente en acier, en béton armé ou précontraint avec insert en acier, bois
  • Une ossature secondaire en acier ou bois, fixée sur l’ossature principale ou sur un mur en béton armé ou maçonnerie
  • Des écarteurs en acier ou en bois
  • Les lèvres de plateaux de bardage

Dans un souci d’esthétique et de technicité optimum, les lignes de fixations doivent être tracées au cordeau ou à la règle pour garantir un bon alignement.

 

Quelles fixations utiliser pour le bardage métallique ?

Les bacs en acier prélaqué SPO s’assemblent grâce à des fixations correspondant à la typologie de la structure à laquelle ils sont fixés.

S’il s’agit d’un support métallique (1,5 mm d’épaisseur minimum)

  • des vis autoperceuse autotaraudeuse de notre partenaire Faynot.
  • Si des clous sont utilisés, le support en acier sera d’une épaisseur minimale de 6 mm.

Dans le cas d’un support bois (minimum 80 mm d’épaisseur), lamellé collé ou béton,

  • des vis à bois ou des tirefonds Faynot seront utilisés.

Pour les autres dispositions techniques, et les tableaux de résistance à l’arrachement, se reporter au cahier de pose Bardages et Couvertures

 

Fixation du bardage vertical simple peau aux extrémités des plaque et recouvrements transversaux

La densité des fixations, et leur mode de pose aux extrémités des plaques ainsi qu’aux recouvrement transversaux, sont définis selon ce schéma :

  • Les nervures de recouvrement longitudinal doivent être fixées sur tous les supports.
  • Sur les appuis intermédiaires, la densité minimale est établie à 2 fixations /mL
  • Au niveau de la nervure de recouvrement (DTU 40-35),
    • si la plage a une largeur < 250 mm, alors 1 fixation par pied de nervure en quinconce (gauche droite de la nervure)
    • si la plage a une largeur > 250 mm, ainsi qu’en arête verticale, 2 fixations par nervures (1 à gauche, 1 à droite) sont nécessaires.
  • Fixation des coutures, dans le cas de nervures saillantes : vis de 4,8 mm minimum avec un espacement maximal de 1 m.

 

tableau fixations bardage SPO
 

Fixation du bardage vertical double peau

Fixation des peaux extérieures sur plateaux de bardage métallique

En partie courante, (cf schéma)

  • les fixations sont disposées le long des diagonales ;
  • la distance entre lignes de fixations ne doit pas excéder une largeur de plateau (E1) ;
  • la distance entre les fixations, le long d’une même nervure de plaque de bardage, ne doit pas excéder 1,60 m (E2) ;
  • la densité minimale, nfix = 2,5 fixations / m².

Pour une nervure de rive parallèle à un angle ou à une ouverture

  • les fixations sont disposées sur chacune des lèvres de plateau.
 
illustration bardage SPO pose verticale sur plateaux
 

  • En rive de bâtiments, Wk est majorée en fonction du référentiel (Règles NV 65 modifiées 1999 ou Zone A au sens des normes NF EN 1991- 1-4 et NF EN 1991-1-4/AN). Cf ci-contre.
 

Wk (charge caractéristique de vent) vaut pour une justification aux ELU :

Wk = 1,2 fois le vent normal des Règles NV 65 modifiées 2009,

Wk = W50 lorsque le vent conforme à la NF EN 1991-1-4 est utilisé.

 
 

Fixation des peaux métalliques extérieures sur les écarteurs

L : Portée de la plaque (m),

E : Espacement des vis (m),

Wk : charge caractéristique en dépression due au vent (daN/m²),

Pk : valeur de la résistance caractéristique à l’arrachement et au déboutonnage de la fixation obtenue suivant la norme NF P30-314 (daN),

γM = coefficient de sécurité (γM = 1,35 pour les épaisseurs d’acier supérieures ou égales à 1,5 mm et inférieure à 3 mm ainsi que le bois).

 

 

Elles sont vérifiées selon les cas suivants :

- Plaque unique posée sur 2 appuis : 0,5 x (1,5 x Wk ) x L x E Pk / γM

- Plaque posée sur 2 appuis avec recouvrement transversal : 1,0 x (1,5 x Wk ) x L x E Pk / γM

- Plaque posée en continuité sur plusieurs appuis (3 appuis ou plus) : 1,25 x (1,5 x Wk ) x L x E Pk / γM

 
 

Récapitulatif de la répartition minimale des fixations

illustration pose verticale bardage métallique SPO

1) Trois fixations par appuis et par plateau.

2) Une fixation par nervure principale en extrémité recouverte ou non des plaques (R = recouvrement 70 mm mini).

3) Une fixation par plateau en arête verticale de bardage.

E1 Espacement maxi entre deux lignes horizontales de fixation = une largeur de plateau.

E2 Espacement maxi de 1,60 m entre deux fixations successives situées sur un même axe vertical.

La couture des plaques entre elles se fera selon un espacement de 1,00 m dans tous les cas.

 

Conseils pour une pose optimum des fixations

illustration fixation bardage acier SPO

Ne pas forcer les nervures

La déformation des nervures lors de la pose provoque des anomalies d’emboîtement et d’esthétique. L’utilisation d’un gabarit de pose en bois découpé au pas de la nervure aide à éviter l’écrasement ou l’étirement excessif des bacs et permet de plaquer ceux-ci contre l’ossature au moment de la fixation. Le calepinage tient compte du pas des bacs et prévoit leur nombre, les accessoires et les rattrapages des écarts de pose éventuels qui évitent d’avoir à comprimer ou à étirer les bacs à la pose.

 
 

Utiliser les fixations adaptées définies par le Bureau d’études

Le bureau d’étude définit la nature exacte des fixations de l’enveloppe du bâtiment. Ces fixations doivent être mises en oeuvre suivant les règles de l’art notamment en respectant les couples de serrage ou les charges de tir. Pour les clous tirés au pistolet, une charge explosive trop forte ou trop faible provoque une perte de résistance. Pour les vis autoperceuses, un couple trop faible nuit à la résistance et à l’étanchéité, un couple de serrage trop fort produit des défauts esthétiques.

 
illustration fixation bardage SPO vis
 

Esthétique et résistance, le tracé des points de fixations

La qualité de mise en oeuvre dépend pour beaucoup du poseur et de son esprit esthétique. La taille des accessoires, la qualité et la position des recouvrements, l’alignement des fixations sont autant d’éléments qui confirment ou qui altèrent l’esthétique architecturale d’un bâtiment.

La pose aléatoire des fixations provoque, outre les risques de moindre résistance, un aspect esthétique déplorable. Les lignes de fixations doivent être tracées au cordeau ou à la règle pour garantir un bon alignement.

Les outils actuels d’implantation facilitent la précision des alignements des éléments de bardage et de façade.

 

Retrouvez nos bardages en acier SPO.

 

Demande d'informations / devis SPO Artéface